Inspirée par le moodboard de DianaVreeland, reine du journalisme de mode, rédactrice à Harper’s Bazaar (1935-1961) puis rédactrice en chef de Vogue (1961-1971) avant de devenir commissaire d’exposition au Metropolitan Museum de New York, j’ai voulu créer et partager mon propre moodboard, qui bien sûr n’est pas celui de toute une vie, mais plus modestement celui du moment… Cocotiers surimprimés sur le couchant, précieuse orchidée, peinture ou croquis de mes parents, lithos chéries, livres de chevet ou  de leçon de choses, instrument d’élévation de l’âme et de torture de l’égo, présence féline, cliché clin d’œil ou photo de ma grand-mère dans les années 50 au piano… Toutes ces vues quotidiennes portent en elles une existence, une histoire qui leur est propre, et font partie des talismans d’amour et d’amitié qui soutiennent mon état d’esprit et mon regard sur le monde. Ces objets distillent, sans qu’on le réalise forcément, leur pouvoir autour de nous. Ma maîtrise approximative des outils de collage photo fait que je n’ai pu en mettre plus, mais il y en a bien d’autres et je les ajouterai, peu à peu, comme le consentement d’une ouverture sur “une légère intimité”.

PhotoGrid_1381409646073
Inspired by DianaVreeland’s moodboard (queen of fashion journalism , editor at Harper ‘s Bazaar 1935-1961 and Vogue 1961-1971 before becoming a curator at the Metropolitan Museum in New York), I felt like creating and sharing my own mooboard , which of course is not that of a lifetime, but more modestly that of the moment … Coconut-trees print-like sunset, precious orchid , painting or sketch of my parents, cherished lithographies, bedside books, soul elevation/ego torture instrument, cat hanging around, tong-in-cheek pictures, my grandmother at the piano in the 50s … All these daily visions bear their own life, their own story, and are part of those love and friendship talismans that drive my mood and trigger my perceptiveness. Before we know it, objects spread their invisible power around us. My mediocre mastering of photo collage tools prevented me from adding more pictures, but there’s still many of them to complete this moodboard. I’ll add them gradually, as I open up to “a slight intimacy“.