max jacob à paris

Bonjour 2016 ! Dans l’obscurité, on cherche la lumière, c’est pourquoi je souhaite que 2016 nous apporte légèreté, art, jeu et confiance (en soi, en les autres) La conscience que “la grande affaire est de vivre”, pour paraphraser Max Jacob, voilà l’essentiel !

“Au fait, tout cela est inutile. La grande affaire est de vivre, de vivre par l’imagination et la poitrine et d’inventer, de savoir, de jouer. L’art est un jeu. Tant pis pour celui qui s’en fait un devoir.”

Conseils à un jeune poète (Gallimard). Max Jacob.

Laissons les martyrs là où ils sont, c’est à dire dans le silence éternel de l’insignifiance (Paul Valéry disait: “Le martyr : j’aime mieux mourir que de… réfléchir“) et profitons de chaque nano-seconde de la vie.

2016, vivre “par l’imagination et la poitrine” ?

jacob par picasso